Bien gérer un lendemain de fête
Bien gérer un lendemain de fête

Aïe ! Le réveil sonne, tu ouvres les yeux et tu regrettes instantanément d’avoir dit oui pour sortir hier soir… L’enchaînement de mojitos et de plateaux de fromage n’est manifestement pas ton meilleur ami, tu l’as sûrement compris maintenant. Pourtant hier tu avais l’impression d’être la reine du monde en dansant telle une sirène… désormais échouée. Enfile ton legging préféré des Poulettes Fitness (tu n’en as pas encore ? c’est par ici) et répète toi en préparant ton assiette : ne reste pas patraque, garde la patate !

Ce qu’il faut absolument éviter

En tout premier lieu, ne te dis pas qu’un bon café ou des boissons énergisantes vont te revigorer. Ce n’est absolument pas ce qu’il te faut (par contre un thé te fera peut-être du bien). Et si ce matin en montant sur la balance l’aiguille s’est affolée (et toi avec), pas d’inquiétude c’est normal ! Ton organisme n’est pas un appareil magique qui va oublier instantanément le marathon d’hier, mais il ne va pas non plus te rappeler tes excès jusqu’à ce que mort s’en suive. Surtout, ne te dis pas que tu peux compenser un excès par une restriction… donc ne te mets pas à jeûner. Ça ne règlera pas ton problème, rien n’est plus sûr. En plus de ne pas obtenir le résultat escompté, tu en seras affectée négativement, autant du côté physique que psychique.

Les aliments qui sont tes alliés

Bon, comme on vient de te le dire, jeûner n’est vraiment pas la meilleure option alors à table ! Bien que la tentation soit forte, ne file pas au premier fast-food environnant si tu as à manger chez toi. Les légumes, même si ce n’est pas forcément ce dont tu pourrais avoir envie en premier lieu, sont vraiment la meilleure option (sans oublier quelques féculents) puisqu’ils t’apporteront les vitamines nécessaires. N’oublie pas aussi les fruits (chez nous la banane écrasée avec un peu de sucre de canne est un classique de lendemain de fête) ! L’important c’est d’apaiser et de relancer ton système digestif qui en a vu de toutes les couleurs ces dernières heures.

N’oublie pas de t’hydrater

Si aujourd’hui tu es un peu patraque, c’est peut-être seulement la faute du repas que tu as pris hier, mais il y a de fortes chances pour que ce dernier n’ait pas été accompagné que par de l’eau. Ce n’est rien, nous aussi on ne peut pas dire non aux mojitos et aux plateaux ! Mais aujourd’hui, il faut te réhydrater correctement. File boire à ton rythme ta bouteille d’eau (si possible riche en magnésium et potassium), et si tu en as le courage (même si l’envie n’est pas forcément là) prépare-toi une bonne tisane de camomille ou de gingembre, ou prends un jus de fruit (mais pas trop acide, donc on dit « NEXT » au jus d’orange ou de pamplemousse). Les jus salés comme le jus de tomate ou le gaspacho peuvent aussi être de bons alliés. L’important c’est de ne pas combattre le mal par le mal… jusqu’à la prochaine fois !

LAISSER UN COMMENTAIRE

* Ecrire le code